Billetterie

Portraits – Charlène, Guillaume & Nicolas

Publié le 12 mai 2020

Charlène – Chargée d’accompagnement et initiatives locales

Guillaume Chaudet – Professeur d’EPS au Lycée Privé d’Avesnières 

Nicolas L’Huissier – Commerçant chez Jeux Bouquine

C’est quoi ta ou tes missions sur le festival ?

Charlène : Après avoir été festivalière, stagiaire et bénévole, je suis salariée de l’asso depuis 4 ans, sur l’accompagnement des musiciens mayennais mais aussi auprès d’acteurs locaux. Sur le festival, cela se traduit par la coordination des projets participatifs PLUS PLUS.

PLUS PLUS ? Tu n’as pas pu passer à côté de ça ! Les projets un peu fou-fous qui te surprennent au coin d’une rue ! L’idée avant tout est de permettre à tous ceux qui souhaitent de s’investir sur le festival, pour apporter sa touche. Une commission associative a été créée pour les développer (en parler à un maximum de monde !), mais aussi pour que cela devienne indissociable du festival. En 2 ans, leur nombre a quasi été multiplié par 3 ! 

Aujourd’hui il y a des commerçant.es, des lycéen.ne.s, des associations, des artistes… qui font vivre le festival et la ville à leur manière.

Pour en faire partie il faut simplement répondre à l’appel à candidature (publié de novembre à janvier). Et suite à cela la machine est lancée: avec la commission, les collègues et la Ville de Laval on sélectionne les projets et on travaille ensemble pour les imbriquer avec les autres propositions artistiques (arts de rue, concerts dans les bars…), pour trouver le spot et l’horaire idéal à chaque projet PLUS PLUS. On essaie de créer des parcours pour que chaque festivalier s’y retrouve, entre potes ou en famille. 

5 ans après, certains sont devenus incontournables, d’autres s’exportent comme le Freaky Club (plus petit club du monde). Il y en a même qui s’inscrivent dans le cadre scolaire comme projet pédagogique à part entière. 

La seule limite, c’est votre imagination, alors on vous attend pour l’année prochaine 🙂

Guillaume : Professeur d’EPS au lycée privé d’Avesnières, j’ai toujours été sensible aux pratiques corporelles et au bien être des élèves. 

La danse en a été le premier vecteur puis ensuite la musique, le théâtre et tous les arts de façon générale….Mais comment les introduire ensuite dans nos cours pour qu’ils en deviennent un support?

Les différents partenariats avec le théâtre et le 6 par 4 et notamment les Plus Plus permettaient de le faire.

Après les Zic Zac au lycée puis les 3F au lycée, il devenait possible de basculer du rôle de spectateur au rôle d’acteur au sein même du festival….

C’est donc la 3ème année que nous sommes présents dans ce projet avec une classe de seconde mais également cette année avec une classe de Langue des Signes. Ces aventures sont avant tout possibles grâce à l’accord de notre chef d’établissement (Monsieur Galloux) et à l’aide de notre célèbre chorégraphe Gratiane Noyer. Le travail s’effectue avec une classe de seconde arts appliqués dont je suis professeur principal sur les cours d’EPS et ce sur un trimestre. Le projet LSF s’est quant à lui effectué sur des créneaux aménagés et une très grande souplesse de la direction pour réunir 35 élèves issus de plus de 10 classes différentes. 

Les recherches se font grâce à une concertation avec les élèves car ce sont toujours eux les initiateurs et les déclencheurs de l’histoire que nous corrélons et mettons en forme ensuite.

Une fois la trame globale en place les réglages se font au fur et à mesure pour aboutir à la production finale aboutissant modestement sur les plus plus.

Nicolas : Je suis commerçant à Jeux Bouquine et bénévole au 3LF depuis plusieurs années dans l’équipe bar. C’est tout naturellement que j’ai joint les 2. 

On s'est rencontré avec Justin et Caro de Qui l'Ubu pour imaginer une action drôle, fun et on est allé en parler aux autres commerçants qui ont adhéré direct à l'idée.

L’idée arrive en début d’année en lien avec le thème déco du festival, on la travaille puis on la propose lors d’une réunion avec les commerçants, on rajoute des trucs, ça se fait naturellement.

As-tu une anecdote sur le festival ?

Charlène : Il y en a eu pas mal des choses marquantes ! Plus récemment je dirai l’ambiance de fou qu’il y avait lors du concert de MHD. Je suis entrée dans la salle po et là clairement, je n’avais jamais vu cette salle autant vibrer et une foule aussi déchaînée ici. Et autrement ça fait toujours quelque chose lorsque des artistes comme Juliette Armanet ou Louise Attaque permettent de rassembler toute ta famille au 1er rang, des enfants de 5 ans aux grands-enfants de 60.

Guillaume : L’an passé, lors de la venue au Théâtre de Laval d’Orange Blossom et de la Compagnie des Machines de Nantes pour l’ouverture du festival, nous avions pris contact avec eux pour les rencontrer et éventuellement leur montrer notre travail autour de leur musique Ya Sidi.

Nous avons tout d’abord assisté aux balances en tant que spectateurs puis ils sont tous montés au studio de danse pour, à leur tour, nous regarder….

Quelle belle émotion et quelle surprise de leur part de nous voir interpréter leur musique sous forme dansée dans un cadre intimiste en amont du festival…Une vraie belle rencontre et un souvenir inoubliable pour les élèves à la fois émus et fiers de leur prestation… 

Et c'est bien là toute la richesse du festival dans ces Plus Plus... Être à la fois acteur et spectateur du festival avant d'en devenir peut être bénévole plus tard?

Nicolas : Des gens de Château-Gontier avaient réservé l’année dernière pour nos 1er Plus Plus, on ne s’y attendait pas, ça fait super plaisir surtout qu’ils avaient adoré.

Autres actualités

Portraits – Yann, Laurent & Matthieu

Prologue : À défaut de pouvoir vivre l’aventure cette année, nous vous proposons de vous embarquer dans les coulisses de l’organisation du festival, au quotidien. […]

Portraits – Tonio & Olivier

Prologue : À défaut de pouvoir vivre l’aventure cette année, nous vous proposons de vous embarquer dans les coulisses de l’organisation du festival, au quotidien. […]

Journal de bord – Épisode final

Prologue : À défaut de pouvoir vivre l’aventure cette année, nous vous proposons de vous embarquer dans les coulisses de l’organisation du festival, au quotidien. […]

Festival made with love by

Logo Poc Pok